Etanchéité

1- Etanchéité toitures inaccessibles :

Les toitures terrasses inaccessibles ou non circulables, ne sont pas destinées à recevoir des usagers, hormis le personnel d’entretien. Néanmoins, pour assurer le bon fonctionnement de l’étanchéité, celle-ci doit être protégée de toute agression, qu’elle soit d’ordre mécanique ou climatique (UV, chocs thermiques..).
Les membranes se composent de différentes gammes à base de bitume modifié, élastomère (SBS) et plastomère (APP). Elles peuvent être soudables à la flamme ou à l’air chaud, fixées mécaniquement ou encore autoadhésives.
Les couche peuvent se composer en :
Monocouche :

  • – support béton
  • – support isolation

Bicouche :

  • – support béton
  • – support isolation

2- Etanchéité toitures accessibles :

On qualifie de toiture terrasse accessible (ou circulable) toute terrasse destinée à recevoir des usagers. Le revêtement souple qui la constitue (ce peut être une membrane bitumineuse ou une résine) doit alors impérativement être protégé contre le poinçonnement ou le déchirement. C’est pourquoi, elle doit être recouverte d’une protection comme un dallage sur plots, un carrelage, une chape béton…
Cette protection ne doit cependant pas être elle-même une source de désordre pour l’étanchéité. Aussi, sa mise en place doit-elle respecter un cahier des charges précis : il faut par exemple, impérativement poser une couche de désolidarisation entre l’étanchéité et le carrelage et prévoir un joint périphérique. Ceci permet d’éviter que les mouvements de dilatation de la construction ne déchirent l’étanchéité.
Monocouche :

  • – support béton
  • – support isolation

Bicouche :

  • – support béton
  • – support isolation

Etanchéité des ponts

L’étanchéité des ponts est une absolue nécessité ; elle doit être réalisée de manière très rigoureuse pour éviter diverses pathologies liées à l’écoulement des eaux de pluie et des sels de déverglaçage, comme :

  • – la corrosion des armatures et des aciers de précontrainte.
  • – le gonflement du béton.
  • – la dégradation des joints.

Avec une grande expérience dans la pose mécanisée sur ce type d’ouvrages d’art, et des références incontournables, GAMA Etanche s’impose aujourd’hui comme le spécialiste de l’étanchéité des ponts. Cette longue expertise lui a permis de mettre au point une nouvelle génération de machines dotées des dernières performances technologiques : plus économes en énergie, maniables, autonomes et fiables.

4- Etanchéité d’Ouvrage d’art :

Le rôle d’une étanchéité d’ouvrage d’art est de protéger le tablier et sa structure de l’action corrosive des eaux zénithales. Celles-ci peuvent aussi être chargées de produits agressifs tels que les sels de déverglaçage utilisés sur les chaussées en hiver.
La mise en place d’un écran étanche sur un tablier en béton conduit parfois à certains désagréments. En effet, des dégagements d’air ou de vapeur d’eau – par suite de la microporosité du béton et de l’emprisonnement d’air et/ou d’eau sous l’étanchéité – peuvent se produire et provoquer des « gonfles » préjudiciables à la bonne tenue du dispositif d’étanchéité et de la couche de roulement.
Le nouveau procédé développé par GAMA élimine ces risques de gonfle et présente l’intérêt d’être appliqué avec des rendements élevés.