Isolation Thermique et Phonique

1- Mousse polyuréthane par projection ou injection :

Il s’agit d’un système de mousse de polyuréthane convenant à l’injection dans les applications qui nécessitent une capacité d’isolation acoustique et thermique, comme le remplissage de cavité de mur.
C’est un système qui se compose de deux composants (polyiol et isocyanate), produit une mousse de polyuréthane avec une densité comprise entre 10et 20 Kg/m3.
Cette mousse est pour des applications dont n’exige pas de grandes résistance à la compression, les mures creux, les vides, les façades ventilées, etc. … elle est libre des substances préjudiciables pour la couche d’ozone, et exempte de gaz qui provoquent l’effet de serre.

2- Ouate de cellulose par flocage ou insufflation :

La ouate de cellulose fait partie des meilleurs isolants écologiques et est la plus utilisée actuellement sur le marché. Elle permet d’isoler thermiquement l’hiver mais aussi l’été contrairement à d’autres isolants.
Les produits isolants à base de cellulose sont fabriqués à partir de fibres de bois recyclées ou de journaux recyclés. Le papier est moulu, puis mélangé à du sel de bore (additif inoffensif pour rendre la cellulose ignifuge et résistant aux insectes et aux moisissures).
La ouate de cellulose est projeté à l’état humide et soufflée par une cardeuse, mais au moment de sortir, elle est humidifiée.

Laine de roche par insufflation

Isoler les combles perdus par insufflation.
Sur plafond léger, la technique d’isolation par insufflatione est largement adaptée pour sa rapidité de mise en oeuvre :
– aucune découpe.
– aucune chute.
– aucune manutention du produit dans le comble.
Sur plafond lourd caracterisé par un sol plan, l’isolation par insufflation reste adaptée.
Cette technique d’isolation permet d’obtenir le plus haut niveau d’isolation thermique car il est toujours possible de venir ajouter un complément d’isolation en laine de roche même plusieurs années plus tard dans l’objectif de suivre les recommandations d’économie d’énergie.

4- Panneaux de perlite, laine de roche, liège, polystyrène :

Ce sont des isolants les plus couramment utilisés. Voici les principaux avantages de ces isolants :
– Un faible coefficient de conductivité thermique (λ) et une bonne aptitude à accumuler la chaleur.
– La perméabilité à la vapeur d’eau (respiration).
– Une isolation préservée en cas d’humidité.
– Une résistance au temps et autres attaques.
– Une absence de nocivité chimique et un bilan énergie grise faible.
– Et une facilité de mise en oeuvre.